Les parcs nationaux, le véritable trésor des États-Unis

Les États-Unis regorgent de 59 parcs nationaux, plus spectaculaires les uns que les autres, répartis sur 27 États. Les superlatifs s’enchaînent pour décrire les trésors cachés de ces parcs et réserves naturelles. La bonne nouvelle ? Vous pouvez découvrir bon nombre d’entre eux lors de votre voyage aux USA avec un simple ESTA, et ce, que vous prévoyiez de vous rendre sur la côte est des États-Unis, en Floride, dans l’Ouest américain ou même à Hawaï ou en Alaska. C’est dans ces grands espaces naturels que se trouve le rêve américain et votre autorisation de voyage est votre laissez-passer.
 

Parcs nationaux, les incontournables

Californie

La Californie compte le plus de parcs nationaux : 9 au total, parmi lesquels le Yosemite National Park. Les amoureux de la nature et du trekking ne peuvent être qu’en admiration de ce parc d’une beauté exceptionnelle en plein coeur de la Sierra Nevada. Imposantes falaises de granit à l’image d’El Capitan ou du Half Dome, majestueuses cascades dont les Yosemite Falls qui sont parmi les plus hautes du monde (739 mètres), les séquoias géants du Mariposa Grove, etc.

Si vous êtes fasciné par les séquoias géants, c’est au Sequoia National Park qu’il faut vous rendre : des séquoias de 85 mètres vous attendent... Ainsi que quelques ours noirs ! Ne manquez pas le General Sherman Tree, point de départ d’un magnifique sentier de randonnée : le Congress Trail. Notons que le Redwood National Park n’est pas en reste puisque les séquoias à feuilles d’if font partie des plus grands arbres de la planète : Hyperion mesure 115,5 mètres.

Dans un style complètement différent, puisque composé de deux déserts (désert du Colorado et désert des Mojaves), le Parc National de Joshua Tree est un lieu de découverte spirituelle et artistique. N’oublions pas non plus la Vallée de la Mort, comme zone désertique et lieu le plus chaud des États-Unis.

Alaska

Pas moins de 8 parcs nationaux pour l’Alaska ce qui n’est, bien entendu, pas une surprise ; l’Alaska représentant la nature à l’état brut.

Le parc national et réserve Gates of the Arctic porte parfaitement son nom puisque localisé au-delà du cercle polaire Arctique, ce qui fait de lui le parc naturel le plus au nord des États-Unis. Il est également le second plus grand parc avec une superficie de 3 428 701 hectares, 6 rivières, une chaîne montagneuse et surtout une faune exceptionnelle : ours bruns, ours noirs, grizzlys, ours polaires, loups, lynx, coyotes, renards, caribous, etc.

Si vous avez des envies de fjords, rendez-vous au parc national de la Baie des Glaciers (Glacier Bay National Park) dont 20 % représente une réserve marine abritant des espèces protégées telle la baleine à bosse. La faune marine y est très riche : lions de mer, baleines, orques, otaries, etc.

Utah

Les Mighty 5 sont la fierté de l’Utah : Arches National Park, Bryce Canyon, Canyonlands, Capital Reef et Zion.

Comme son nom l’indique, le parc national des Arches regorge d’arches naturelles complètement surréalistes et de rochers rouges équilibristes qui vous feront vous interroger sur les lois de la gravité. Au coucher du soleil, ses couleurs offrent un spectacle fantastique.

Le Bryce Canyon, élu plus beau parc national des États-Unis par le National Park Service, offre un paysage unique avec ses centaines de cheminées de fées, également appelées hoodoos, et ses rochers multicolores.

Non loin du Bryce Canyon se trouve le Zion National Park combinant falaises de grès, canyons et formations rocheuses aux couleurs rouges et orangées. Il est une destination immanquable pour les randonneurs et coureurs en sentier.

À ne pas manquer

Le Grand Canyon National Park, en Arizona : son immensité vous laissera sans voix. Et si vous voulez l'associer à un autre classique des USA, sachez que la fameuse route 66 passe par le sud du parc.

Autre parc que l’on ne présente plus : le Yellowstone National Park couvrant trois États (Wyoming, Idaho et Montana). Il est le premier parc national du monde et l’un des plus fréquentés. La caldeira de Yellowstone, ou “supervolcan de Yellowstone”, est connue dans le monde pour ses phénomènes géothermiques avec deux tiers des geysers de la planète et de nombreuses sources chaudes. Il est aussi l’un des écosystèmes les plus préservés. Sa faune et sa flore sont bien entendu d’une grande richesse.

Impossible de mentionner un volcan, sans faire honneur à Hawaii et son Volcanoes National Park. C’est une expérience unique qui attend le voyageur de jour comme de nuit avec l’incandescence de la lave, les pétroglyphes, les coulées dans l’océan, etc.

Mentions spéciales également pour les Everglades, le Big Bend et la Mesa Verde.
 

Parcs protégés, infos pratiques

Pour profiter au mieux des parcs nationaux américains, un peu de préparation s’impose. Vérifiez quels sont les meilleurs moments pour visiter les parcs protégés mais aussi les horaires d’ouverture et éventuelles fermetures annuelles ou exceptionnelles.

Pensez à réserver en avance si vous envisagez de faire du camping ou dormir dans un lodge. Les parcs protégés sont très populaires et, selon la saison, vous risquez de rencontrer des problèmes de disponibilité.

Si vous prévoyez de visiter plusieurs parcs nationaux américains, optez pour le pass annuel “America the Beautiful”. Tous les parcs protégés ont un droit d’entrée dont il faut s’acquitter alors autant faire des économies : 80 $ par véhicule (les parcs sont difficilement accessibles en transports en commun), valable dans tous les États pour une durée d’un an. Vous pouvez l’acheter en ligne ou dans le premier parc que vous visitez. Notons que ce pass est réservé aux parcs nationaux. Il ne vous donnera pas accès aux State Parks ni aux parcs gérés par les autochtones et notamment les Navajos.

Passez toujours par le Visitor Center (centre des visiteurs) pour obtenir une carte mais aussi les dernières informations concernant l’état des sentiers, la météo, les activités proposées par les rangers, etc.

Nous vous rappelons que toutes ces merveilles sont à portée de main avec l’autorisation de voyage ESTA et le bon passeport. Faites votre demande d’ESTA en remplissant le formulaire en ligne mis à disposition sur le site officiel du gouvernement américain ou faites appel à notre partenaire.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.