Quand l’ESTA est-il obligatoire ?

Lors de la mise en place du Visa Waiver Program (Programme d’Exemption de Visa), les ressortissants des pays participants pouvaient se rendre aux États-Unis sans visa. Afin de renforcer la sécurité du programme, et surtout garantir la sécurité intérieure des États-Unis, le gouvernement américain a complété le programme avec l’ESTA obligatoire.

L’ESTA, Electronic System for Travel Authorization

Qu’il s’agisse d’un voyage aux États-Unis ou d’un simple transit, l’autorisation de voyage ESTA est obligatoire pour les voyages par voie aérienne et maritime. D’une manière générale, toute entrée sur le sol américain est soumise à une autorisation (visa américain, ESTA ou autre). À préciser que ni le visa ni l’ESTA ne garantissent l’entrée sur le territoire américain, c’est à l’agent d'immigration de déterminer si un voyageur répond à tous les critères et ne pose pas de menace.

Le choix entre visa et ESTA dépend des raisons du séjour aux USA. L’ESTA a pour avantage d’être rapide d’obtention puisqu’une simple demande en ligne suffit, contrairement à la demande de visa qui requiert de contacter l’ambassade américaine. L’ESTA obligatoire n’est toutefois pas offert à tous et plusieurs conditions d'éligibilité doivent être respectées.

Les obligations à respecter

Être ressortissant d’un pays participant au Visa Waiver Program est obligatoire ; cette autorisation de voyage ayant été créée spécialement pour lui. Précisons que les voyageurs ayant la double nationalité irakienne, soudanaise ou syrienne ne peuvent cependant pas obtenir une autorisation ESTA.

L’autorisation de voyage est liée au passeport, passeport électronique ou passeport biométrique uniquement. Ainsi, en cas de nouveau passeport ou de changement de ses données (pas seulement le numéro de passeport), il faudra renouveler l’autorisation.

Les voyages aux USA se doivent d’être de 90 jours maximum. Il n’est toutefois pas nécessaire de faire une demande pour chaque séjour aux États-Unis puisque l’autorisation ESTA obligatoire est valable 2 ans (ou jusqu’à expiration du passeport si elle prend place avant). Le nombre de courts séjours (séjours touristiques, voyages d’affaires ou transit) pendant la durée de validité n’est d’ailleurs pas limité.

Une dernière restriction à prendre en compte est l’interdiction d’ESTA pour les personnes ayant visité l’Irak, la Syrie, l’Iran, le Yémen, la Libye, le Soudan et la Somalie depuis le 01 mars 2011 (sous conditions).

Obtention de l’ESTA obligatoire

Tel que mentionné, la demande d’ESTA se fait par un formulaire à remplir par la personne concernée ou un tiers. La demande d’autorisation peut d’ailleurs être faite pour un individu ou pour un groupe.

Le formulaire ESTA est très complet, il reprend les données contenues dans le passeport, les informations personnelles et les détails du séjour. Il est complété par une série de questions dont les réponses ne peuvent être que oui ou non. Les autorités américaines n’acceptent aucune erreur et aucune modification ne peut être faite (exception de l’adresse email et l’adresse aux USA) une fois la demande d'autorisation validée et payée.

Le voyageur a le choix entre faire sa demande sur le site du gouvernement américain ou sur un site privé, celui-ci ayant pour avantage d’offrir un formulaire simplifié et une assistance en cas de besoin (pour remplir le formulaire ou pour l’avis d’experts).

Une fois la demande réglée, l’autorisation est soit approuvée, en attente ou refusée.

Comme son nom l’indique, une autorisation approuvée permet de voyager aux USA sans qu’aucune autre action ne soit requise. Il n’est nul besoin d’imprimer le document ESTA obligatoire.

Une autorisation en instance implique de vérifier le statut de la demande sous 72 h (d’où la recommandation de faire la demande d’autorisation au plus tard 72 heures avant le départ).

Une autorisation refusée n’est pas une interdiction définitive de voyager aux USA. Une nouvelle demande peut être faite en cas d'erreur dans le formulaire ou une demande de visa peut être adressée à l’ambassade des États-Unis.

Mis à jour le 19 septembre 2018

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.